Les 5 règles d’or du cortège de la mariée

calendrier 14 avril 2020 commentaires Aucun commentaire mots clefs   Publié dans Cagnotte Mariage

enfant d'honneur

 

 

 

Créer un cortège parfait demande un peu de réflexion et d’organisation et ne s’improvise pas. Pour vous donner un petit coup de main et pour s’assurer que tout est maitrisé, voici un rappel des 10 règles d’or du cortège de mariée parfait.

 

Respecter l’ordre d’entrée et de sortie :

Même si de nos jours, il est très courant de casser les codes traditionnels des mariages, on doit bien avouer que l’ordre d’entrée des mariés et du cortège a tout de même quelques avantages et ne peut pas tellement être modifié (sous peine de se retrouver avec des invités qui n’y comprennent plus rien).

On laisse donc entrer le marié au bras de sa mère, puis la mère de la mariée au bras du père du marié et enfin les enfants d’honneur suivis de la mariée au bras de son propre père. Bien entendu, en fonction des familles, cet ordre sera modifié en fonction des personnes présentes ou non.

 

Choisir le bon nombre d’enfants d’honneur et le bon âge :

Concernant votre petit cortège personnel, il est important de ne pas choisir plus de 4 à 6 enfants sous risque de vous retrouver avec une colonie de petits monstres à gérer. Question âge, à partir de 4 ans et jusqu’à 9-10 ans, vous devriez pouvoir trouver de parfaits petits amours.

 

Autant de filles que de garçons :

Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’une envie de parité mais simplement d’une astuce pour faciliter l’organisation de leur entrée/sortie. En créant des couples, il vous sera facile de leur confier une mission très claire : les premiers jettent des pétales, tandis que les derniers tiennent la robe par exemple.

 

Choisir les enfants parmi vos proches et prévoir un porteur d’alliances :

Voilà la partie la plus difficile ! Nous ne pouvons que vous conseiller de ne pas choisir les enfants en fonction de vos proches (qui ont très envie de voir leurs propres petits mis en avant) mais en fonction des caractères de chacun. Mieux vaut choisir des enfants dégourdis et pas trop timides car tous les yeux des grands seront braqués sur eux.

Pour le rôle si important du porteur d’alliances, mieux vaut choisir un enfant calme et sérieux… perdre les alliances le jour J ne vous amuserez pas beaucoup, si ?

Partagez !Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Google+0Share on Facebook0Email to someone


Laisser un commentaire



+ quatre = 10