La tradition de la lune de miel

calendrier 28 juin 2019 commentaires Aucun commentaire mots clefs   Publié dans Voyage de noces

histoire de la lune de miel

Si elle est aujourd’hui synonyme de soleil, de plage de sable fin et de voyage en amoureux à l’autre bout du monde, la lune de miel n’a pas toujours été ainsi. Mais alors, connaissez-vous vraiment son origine ? Et savez-vous pourquoi il était déjà question de voyage à l’époque des vikings ?

 

Une tradition ancestrale

Inscrite dans les mœurs depuis l’époque des Vikings soit depuis le 8ème siècle, le voyage de noces est encore aujourd’hui quasi incontournable. Mais s’il permet aujourd’hui aux couples de voyager et de créer des souvenirs inoubliables, il avait à l’époque une but bien plus terre à terre. Car il s’agissait en effet d’assurer une descendance au jeune marié.

 

Une mise à l’écart plus qu’un voyage

Les familles étant très attachées à l’idée de créer le plus rapidement possible une descendance et donc des enfants, le jeune couple était alors envoyé en voyage pour être mis à l’écart du reste de la population et ne heurter la pudeur générale. Une fois isolés, ils pouvaient alors profiter de cette intimité pour mettre toutes les chances de leur côté et concevoir rapidement un bébé. Ils étaient alors isolés pour une période qui correspondait à une lune de 28 jours et donc au cycle ovarien de la femme.

 

Mais d’où vient ce nom de « lune de miel » ?

Le nom de cette tradition est directement lié aux autres traditions entourant le rite du mariage. Car à l’époque, le jeune marié devait boire une grande quantité d’hydromel (breuvage emblématique de ce peuple qui était réalisé à partir d’eau et de miel) afin de profiter de la bénédiction des Dieux, de protéger son mariage et de favoriser sa fertilité. Ce rite commençait alors avant le mariage et se terminait à la lune suivante. D’où ce nom de lune de miel.

Partagez !Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Google+0Share on Facebook0Email to someone


Laisser un commentaire



− 8 = un